Pourquoi je ne porte plus de soutien-gorge ?

no-bra« Couvrez ce sein que je ne saurais voir ». Miséricorde.

Depuis plusieurs années maintenant je ne porte plus de soutien gorge et j’ai régulièrement le droit à beaucoup de questions sur le pourquoi du comment mais aussi eu la joie de recevoir de vilains jugements et d’entendre de belles idées reçues sur le sujet de mes plus ou moins proches. Puisque c’est un sujet peu abordé, je ne me suis (presque) jamais braquée mais j’ai par contre décidé de partager avec vous mon expérience du sein et du TÉTON libre (tremblez phobiques et censureurs du téton, ici j’en ferais son éloge et tenterai au mieux de le dédiaboliser !)

Par confort ? Sensualité ? Parce que je suis une p*tain de hippie ? Parce que je fais partie d’une secte du téton pseudo féministe ? Ou n’en ai je juste complètement rien à faire ?

Comment le soutien-gorge fait tomber les seins.

« Si tu ne portes pas de soutien-gorge, tes seins vont tomber. » Maman

giphy4

Promis, depuis 4 ans mes seins n’ont pas perdu de leur élasticité et ne se sont en aucun cas rapprochés de manière dangereuse de mes orteils malgré leur évolution (Je suis passée d’un 90C à un 90B pour un 90C à un 90D et finalement à un 90B : la contraception, tout ça. ) Bien au contraire, mes poires-pommes n’ont jamais été si fermes.

Le professeur Jean-Denis Rouillon (comme quoi on peut porter un nom pas très flatteur et avoir du succès dans la vie) remet en cause l’intérêt du soutien-gorge après avoir mené une étude sur 15 ans, 320 femmes agées de 18 à 35 ans.
Au fil des années, en prenant des mesures, il a constaté que les femmes qui ne portaient pas de soutien-gorge avaient un sein plus ferme et un mamelon qui remontait plus que celles qui en portaient.

Comment ça ? 
Le soutien-gorge pourrait rentrer dans la catégorie des orthèses. Et d’après vous, que se passe-t-il lorsque l’on porte une orthèse sans besoin réel ? Je ne vous apprends rien : l’organe protégé se fragilise.
Contrairement aux idées reçues, le sein possède une aptitude naturelle pour se maintenir en place tout seul. Sans les stimulations de la pesanteur et toutes les forces de mouvements, les tissus s’étiolent, se ramollissent, le sein perd de sa vitalité, ce qui vous l’aurez compris > facilite le déclenchement de la ptôse.

Les ligaments de Cooper ? Kézako ? 
Ils sont les ligaments présents naturellement pour maintenir la poitrine dans un « filet suspenseur ». En gros, c’est le soutien-gorge naturel des seins, capable de soutenir leur poids. La nature est bien faite, les gars !

Bon… Malgré cette super invention, avec l’âge (et dès 18 ans!), le relâchement naturel des ligaments de Cooper, au même titre que la peau, fait descendre les seins ET VOUS N’Y POUVEZ RIEN !
Par contre, porter un soutien-gorge régulièrement fragilise sa structure et facilite donc la chute.


« Oui, mais regarde les tribus indigènes, les femmes sont presqu’à poil et ont les seins au niveau du nombril. » Beaucoup

Cet argument… repose sur l’ignorance et l’hypocrisie. Les tribus indigènes ? Mais de qui parle-t-on ? C’est comme si vous disiez « les noirs, les blancs, les… ». Il y en a tellement, leurs cultures sont si différentes les unes des autres et scoop : elles n’ont pas toutes les seins qui tombent !

Plusieurs raisons existent à ce relâchement de la poitrine, parmi elles : le manque d’hydratation, l’exposition importante au soleil, les cultes (tel que le repassage des seins*). C’est également une technique d’allaitement pour les femmes qui travaillent > Après avoir bondé leur poitrine à l’adolescence pour créer le relachement des tissus, elles se retrouvent à pouvoir allaiter leurs nourrissons dans le dos tout en travaillant. Bah ouais, on n’a pas toutes le droit au congé maternité.


« Ouais, mais moi j’ai une grosse poitrine, ça me fait mal au dos/aux seins lorsque je n’en porte pas » Mes copines Lolo Ferrari

giphy3

Comme je vous l’ai rapporté plus haut, le port du soutien-gorge ne permet plus de stimuler les ligaments de Cooper qui se mettent donc en mode dodo. Si vous portez un soutien-gorge depuis l’adolescence et que vous décidez de ne pas en mettre, ceux-ci vous envoient naturellement un wizz (génération MSN.) pour vous dire qu’il y a quelque chose qui ne va pas (comme lorsque vous n’êtes pas retourné à la fitness depuis plusieurs mois et que vous décidez de reprendre au même rythme/niveau trop brutalement.)

Afin de ne pas les brutaliser, vous devez réhabituer vos jolis melons petit à petit en freinant leurs rebonds par des solutions alternatives (bandeaux, brassières de sport etc.) Au fil du temps, vous constaterez que vous n’aurez plus aucune douleur et MÊME que vos seins retrouveront une certaine tonicité et fermeté qu’ils avaient perdu.
Ne vous attendez tout de même pas à  un miracle, vous n’aurez plus celle de votre adolescence.


 

Soutien-gorge et santé

Lorsque j’ai demandé à mes amies freeboobs de Facebook quelles étaient les raisons qui les avait poussé à arrêter de porter le soutien-gorge, beaucoup d’entre-elles m’ont répondues que c’était pour une raison de confort.
J’ai donc tout d’abord réalisé que je possédais très peu de copines masochistes : Non, se sentir compressée et porter les marques de son sous-vêtement, respirer avec difficulté et subir les armatures dans la peau ne sont pas des plus agréables. C’est également une des raisons (et pas des moindres!) pour lesquelles je ne porte plus de soutien-gorge quotidiennement mais c’est avant tout pour des raisons de santé.

Le port d’un soutien-gorge peut gêner les tout petits vaisseaux lymphatiques. En les comprimant, ceci peut conduire à une accumulation de la lymphe qui est habituellement évacuée par ses minuscules vaisseaux. (La lymphe est un liquide qui transporte des déchets, des bactéries etc. Un liquide toxique, quoi !) Lorsque les vaisseaux lymphatiques sont fermés, il y a moins de nutriments et d’oxygène qui peuvent être amenés aux cellules tandis que les déchets toxiques ne sont pas éliminés.
Un lien avec les kystes mammaires ? Un kyste est une accumulation de fibres et de fluides, ils apparaissent sous forme de bosses dures dans le tissu du sein et même si encore aucune étude ne prouve que le soutien-gorge peut être une cause du cancer du sein, on n’oubliera pas de rappeler qu’un kyste, lui, peut l’être ou le devenir.


 

« Ouais, mais c’est quand même indécent : un coup de vent et l’on découvre ton téton qui pointe » Trop

giphy

Bon les mecs, qu’on se le dise une bonne fois pour toutes : tout le monde a des mamelons ! Je sais, c’est dingue.

Au début, il m’a fallu m’habituer aux regards pervers et arrogants de certains hommes et aux regards accusateurs de certaines femmes puisqu’ici, à Lille, il ne fait pas bien souvent chaud et donc dans ces cas-là >> LE TÉTON POINTE << (Non promis, ce n’est pas votre présence qui me rend toute chose.)

Maintenant, et depuis quelques temps déjà, je m’expose même topless sur les plages (avec de la crème pour les hydrater et éviter le relâchement de la peau causé par le soleil) pour éviter les traces de bronzage disgracieuses à mon goût et parce que MON DIEU que c’est bon de se baigner sans haut de maillot bain !

Et suprise : moi qui pensais que les hommes seraient les plus curieux face à mes piqures de moustiques exposées au grand jour, je me suis retrouvée plus souvent confrontée aux regards des femmes qui, d’après quelques témoignages, se comparaient et se décomplexaient de l’image du sein parfait, totalement rond et galbé, que nous enseigne la société.

Ceux qui me connaissent savent ô combien j’ai du mal avec la censure et la diabolisation du mamelon féminin que l’on subit quotidiennement. Que ce soit par cette femme qui dérange parce qu’elle allaite dans un lieu public, que par ces raccourcis « Si tu montres tes mamelons sur les internets, tu es une… »

free-nipple-cara-delevingne

Que l’on revienne à la définition principale : « Le mamelon ou papille mammaire (ou téton dans le langage courant) désigne la petite partie saillante et pigmentée de la peau située sur la face antérieure du thorax, bilatérale (…) Sa fonction est essentiellement, chez la femme, l’excrétion du lait maternel au cours de l’allaitement. »

Ce que vous en faites ensuite dans vos esprits ne regardent que vous.

Je pense de mon côté qu’un soutien gorge push up/ampli forme est plus facilement vulgaire ou aguicheur qu’une poitrine et des mamelons libres.

Finalement, si l’apparition de vos mamelons en piloérection vous dérange : vous pouvez toujours superposer les couches de vêtements, utiliser des nippies quand vous mettez des décolletés ou vêtements échancrés et même utiliser un bandeau.

En connaissant ces faits, les femmes devraient elle se défaire de leur soutien-gorge et les bruler comme l’ont fait les activistes des années 70 ? Pas nécessairement.
Je l’ai fait, c’est un choix et je me sens plus libre physiquement et spirituellement de cette façon (le retour de cette p*tain d’hippie) mais si vous vous sentez bien avec, utilisez-le, mais n’oubliez pas que moins il est utilisé, mieux c’est pour la santé.

burn-bra

2017-12-29T19:16:02+00:00 By |ONDES POSITIVES|70 Comments

70 Comments

  1. Roxane 16/01/2016 at 17:50 - Reply

    Super article ! Ça m’a même donné envie d’arrêter de porter un soutien gorge ! J’ai des tout petits seins qui pourraient tout à fait se passer de soutien-gorge. Mais va savoir pourquoi, j’en porte toujours. Sauf quand je suis seule chez moi. J’ose pas ne pas en porter en fait, merci la société, on s’impose des normes tout seul…
    Mais en fait, même si je serais capable de m’en passer, j’adore en acheter de toutes les formes, de toutes les couleurs. C’est un vrai plaisir de les choisir. (Je suis une fille très contradictoire parfois)
    Ce n’est pas quelque chose qui te « manque » ?

    • Daisy 16/01/2016 at 18:19 - Reply

      Oui, le SG est bien ancré dans les moeurs, il faut dire aussi que c’est une sacrée industrie !
      Je ne m’en suis pas totalement débarrassée 🙂 , j’en porte parfois par coquetterie dans l’intimité et même pour moi (bah oui, quand même !)
      Je me suis tout de même habituée sans et ne supporte vraiment plus les armatures, je vise donc plutôt de jolies brassières ou soutien-gorge triangle.

  2. Carnet de Lou 16/01/2016 at 17:54 - Reply

    GROS coup de coeur pour ce billet et pour ta plume, je m’abonne illico à ton blog !

    • Daisy 16/01/2016 at 18:21 - Reply

      Oh, c’est adorable Lou ! Ca me donne également l’occasion de découvrir ton blog et ton bel univers 🙂 On se retrouve bientôt, du coup !

  3. Vigneron Priscille 16/01/2016 at 18:03 - Reply

    Hello, moi j’ai de la chance , on peut pas dire que j’ai un gros gabari ( 90B) mais la chance d’avoir une sorte de malformation généitque bénéfique au quotidien , j’un téton ombiliqué , bon ceci dit ca peut l’etre plus craignos pour la suite .
    Du coup, étant en fauteuil d’ailleurs je n’ai aucun soucis pour ne pas en porter, par contre au sport ( oui oui meme en fauteuil on peut faire du sport ) je met une brassière !!

    • Daisy 16/01/2016 at 18:23 - Reply

      Je ne connaissais pas cette malformation, je suis donc allée consulter les internets. Plus craignos par la suite à cause de l’allaitement ?
      Je fais aussi un 90B, ce n’est pas bien lourd à porter c’est clair !
      Je connais quelques sports adaptés pour les personnes en fauteuil mais j’avoue ne pas être très bien renseignée sur le sujet : lesquels pratiques tu ? Je mets également une brassière quand je fais de la fitness, c’est plus confortable de ne pas sentir sa poitrine.

  4. Chercherousse 16/01/2016 at 18:35 - Reply

    Ton article est au top, c’est super de pouvoir se défaire de son soutient gorge, perso j’en porte tout le temps (sauf parfois en été avec certaines tenues et puis la chaleur et le soutien gorge c’est pas terrible) après c’est aussi un choix car j’adore la lingerie et je trouve ça beau.
    Mais tout le monde devrait être libre de faire ses choix et de ne pas suivre les diktats de la société .
    Bonne soirée
    Mélanie

    http://chercherousse.com/

    • Daisy 17/01/2016 at 14:04 - Reply

      Merci, je suis contente que l’article te plaise 🙂
      Je pense que l’été est la période de l’année la plus difficile pour supporter le soutien-gorge entre le frottement des armatures, la transpiration etc. Brrr !
      C’est clairement ce que j’ai eu envie de dire, non pas qu’il ne faut plus porter de soutien-gorge mais s’écouter et faire ce dont on a envie.
      Passe un agréable Dimanche, à bientôt.

  5. Nath 16/01/2016 at 18:48 - Reply

    Super post, je savais que le soutien gorge en fait fragilisait ; moi j’alterne, des jours avec, des jours sans , selon mon humeur et selon le temps ; en ce moment je mets un SG car ça me tient chaud, rire, il fait tellement froid depuis 2 jours ! Mais c’est top d’avoir redigé un article à ce sujet, plus de femmes le sauront comme ça ! merci

    • Daisy 17/01/2016 at 14:08 - Reply

      Ahah j’avoue aussi en mettre de temps en temps histoire d’avoir une épaisseur en plus, je dois être une des nanas les plus frileuses de l’histoire des nanas les plus frileuses !

  6. marion 16/01/2016 at 18:49 - Reply

    Chouette cet article, je suis pour aussi. En fait je suis pour que chaque nana se sente bien dans sa peau 🙂
    Je me demande juste si vraiment on peut abandonner la brassiere ou le soutif (sans armature) lors de la grossesse et l’allaitement…? La poitrine subit pas mal de variations à ce moment là, j’ai peur que le sein à l’air fasse perdre en fermeté.
    En tout cas c’est tellement plus confortable sans (encore plus enceinte à part au moment où ils grossissent) bref 🙂

    • Daisy 17/01/2016 at 14:16 - Reply

      Pour éviter les vergetures et gérer les variations de la poitrine pendant la grossesse, je pense qu’il est tout de même nécessaire d’avoir un certain maintien, mais surtout de l’hydrater. Mais je ne suis pas spécialiste, peut être devrais-tu te renseigner au près de ta gynéco ? J’aurais trop peur de dire des bêtises.

  7. MissLoup 16/01/2016 at 19:19 - Reply

    Coucou !

    Je suis ravie d’avoir découvert ton blog, j’admet volontiers que j’adorerais ne plus porter de soutien gorge en dehors de chez moi car soyons clair, le soutif à la maison c’est NO WAY ! En revanche c’est plus compliqué à l’extérieur avec mon bonnet G, la gravité ayant tout de même fait son oeuvre, bon j’attends la fin de ma perte de poids pour l’opération de réduction et après cicatrisation et tout le tralala, je m’adonnerais à brûler tout ces trucs qui font clairement souffrir !

    Passe une belle soirée.

    • Daisy 17/01/2016 at 14:21 - Reply

      Coucou Miss Loup,
      Je suis moi même ravie que mon blog te plaise 🙂
      Il existe d’autres alternatives au soutien gorge à armatures comme par exemple le top à fines bretelles près du corps : il laisse la poitrine plus libre mais est idéal pour les poitrines fortes tu peux avoir un véritable maintien. Tu peux également t’essayer à la brassière de sport pour ne pas souffrir à cause des armatures.
      Je te souhaite bien du courage pour ta perte de poids et l’opération qui suivra.
      Bisous

  8. Plus Maëvane 16/01/2016 at 19:55 - Reply

    Hey! bon déjà, je découvre avec plaisir ton blog, vraiment une jolie pépite! Et ton article m’a vraiment beaucoup plu! Tu as tout à fait raison d’avoir choisi de ne plus en mettre! Personnelement je suis un peu ronde, et je fais un 105C donc sortir sans soutien-gorge je n’y arriverais pas, pas pour les autres, mais pour mon confort car je me trouve plus jolie les seins bien redréssés! Mais je pense que si j’avais une petite poitrine, j’aurais fait le même choix que toi! Déjà quand j’arrive chez moi, mon premier geste c’est de me débarasser de cet engin!! ^^
    en tout cas chouette article, je vais le partager sur twitter car il mérite d’être lu =) bye!

    • Daisy 17/01/2016 at 14:26 - Reply

      Coucou Maëvane (joli prénom, je ne connaissais pas !)
      Merci beaucoup, je suis contente que mon blog et que mon article te plaisent.
      Pour redresser ta poitrine sans SG à armatures, peut être pourrais tu essayer devant le miroir de mettre un top près du corps à fines bretelles que tu pourrais glisser sous tes vêtements, il a un super pouvoir de maintien. Et pourquoi pas le body ?
      Merci pour le partage sur Twitter, c’est adorable 😀
      A bientôt !

  9. Le monde de Jenn 16/01/2016 at 20:16 - Reply

    Coucou.
    Je passais par ici donc je me suns arrêté. Tu ne m’en veux pas j’espère je découvre et je suis complètement fan de ta plume et de ton humour. Quel plaisir de te lire. Pour ce qui est des SI, c’est tellement ancré dans les moeurs, dans les générations… de mère en fille… avec un paquet d’idées recues… j’admire le fait que tu n’en porte pas toutefois je ne sais pas si j’oserais. Je crains de me sentir « nue » mal à l’aise et étant très pudique et pas forcément en accord avec mon corps
    Bref. Je vais méditer sur ce sujet. Ça mérite réflexion.
    A très vite en tout cas. Bisous

    • Daisy 17/01/2016 at 14:32 - Reply

      Salut Jenn,
      Oh non je ne t’en veux pas ne serait-ce qu’un poil (encore un autre diktat les poils, hein ! J’en parlerai peut être plus tard.. ça me trotte aha).
      Je suis ravie que mon blog et mes articles te plaisent à ce point 🙂
      Si tu as peur de te sentir trop dénudée sans SG à armatures, tu peux peut être tenter d’autres alternatives que le touteunue comme le soutien-gorge triangle ou le body. Qu’en penses-tu ?
      J’ai fait testé à ma meilleure amie une journée sans SG, le matin elle se sentait nue et avait l’impression que tout le monde la regardait, le savait. Et puis à la fin de la journée elle m’a envoyé un sms « JE ME SEEEENS LIBBBREEEE ! » aha. Elle ne le fait pas tout le temps, mais elle prend plaisir à s’en libérer de temps à autres.
      N’hésite pas à revenir partager ton expérience ici 🙂
      A très bientôt !

      PS : Je suis allée faire un tour sur ton blog, c’est super pour une nana qui s’y connait si peu en produits de beauté et maquillage (comme moi, quoi !). J’ai beaucoup aimé, je reviendrai !

  10. La French Connection 16/01/2016 at 20:18 - Reply

    Super article! Je trouve que tu as complètement raison et surtout, chacun fait bien ce qu’il veut! C’est quand même terrible le jugement venant des personnes de son propre sexe! Souvent entre femmes on est plus cruelles ou dures que ne le sont les hommes.

    Passe un excellent dimanche,
    Mika | http://www.la-french-connection.com

    • Daisy 17/01/2016 at 14:36 - Reply

      C’est exactement ce que j’ai voulu exprimé, je suis contente que le message soit passé de cette façon.
      Je ne dis absolument pas qu’il faut bruler son soutien-gorge, simplement qu’il ne faut le porter que par envie ET PUIS C’EST TOUT !
      Il est vrai que les femmes sont très dures les unes envers les autres mais il faut dire que l’on subit de sacrées pressions sociales.
      Je te souhaite également un agréable dimanche Mika 🙂
      A bientôt !

  11. […] POURQUOI JE NE PORTE PLUS DE SOUTIEN-GORGE ? […]

    • Daisy 17/01/2016 at 14:36 - Reply

      Merci pour le partage 🙂

  12. Bex 16/01/2016 at 21:48 - Reply

    Hello ! Je découvre ton blog avec cet article et je suis sous le charme ! Tu abordes là un sujet qui me trotte en tête depuis un moment. Mais quand je n’en porte pas j’ai les seins qui bougent dans tous les sens, si tu vois ce que je veux dire…. Ça s’arrange après ?

    • Daisy 17/01/2016 at 14:40 - Reply

      Salut Bex 🙂
      QUELLE JOLIE BOUTIQUE, quel bel univers !!
      Je suis contente que le blog te plaise, bienvenue 🙂
      Bof, tu sais il est normal que la poitrine se balade un peu : je m’y suis faite à part pour le sport où je porte une brassière.
      Si tu désires les dompter un peu, tu peux toujours adopter d’autres alternatives telles que, justement, la brassière de sport, le body, le SG triangle ou même un top à fines bretelles près du corps.
      A très bientôt, passe un joli dimanche.

  13. charlotte InitialsCB 16/01/2016 at 22:06 - Reply

    Moi aussi je ne porte plus de soutien gorge depuis 6 mois et je le vis très bien.
    Je fais un 90C, je n’en porte plus que pour faire du sport car ça ballottes trop sinon et avec certaines tenues où c’est trop voyant (je n’assume pas encore totalement le regard des autres)…
    Je l’ai fait par confort, je n’en pouvais plus d’être engoncée dans mes fringues!

    J’aimerai que l’on en parle un peu plus dans les médias!

    bisous

    • Daisy 17/01/2016 at 14:51 - Reply

      Quel joli blog tout mignon, Charlotte !
      Pareil pour ma part, je porte une brassière de sport pour la fitness parce que le bling-blinguement de mes nénés me déconcentre aha.
      Quand tu trouves que c’est un peu trop voyant, peut être pourrais-tu tenter les nippies qui dissimulent le mamelon ?
      On en parle davantage ces dernières années. Un peu à la fois… 🙂
      A bientôt,
      Bisous

  14. stephanie 16/01/2016 at 22:33 - Reply

    je decouvre ton billet par hasard et etant une anti soutien gorge depuis a peine 4 mois, jai etant agréablement surprise par tes propos. je nen porte plus a partnpour un rendez vous chez le medecin ou lorsque jai un haut un peu moulant. le regard des autres me gene encore un peu mais surtout le fait quils se soient totalement relâchés et du coup ils vont a gauche et a droite tout le temps. jai un 95c donc quand ils se « baladent » ca se voit et cest peincipalement ce qui me gêne mais je suis tellement plus a laise maintenant! donc je tiens bon.

    • Daisy 17/01/2016 at 17:35 - Reply

      Salut Stéphanie,
      Je suis contente que l’article te plaise 🙂
      En ce qui concerne la poitrine qui se balade, pourquoi ne pas essayer de la dompter un peu plus avec un top près du corps à fines bretelles que tu pourrais mettre en dessous de tes vêtements ou bien un body (profites-en, il fait froid ça tiendra ton petit bidou au chaud) ou même la brassière de sport ? Ca sera tout de même plus agréable qu’un SG à armatures.
      Bisous

  15. Angie La débrouillarde 17/01/2016 at 01:36 - Reply

    En voyant le titre, j’ai eu peur… Au début j’ai sourie, au milieu j’ai rie et à la fin j’ai dis oui ^^

    Le formatage du Soutif ! Plus j’y pense, plus je me dis que les femmes sont formatées ! Les seins, les poils etc…

    Je n’ose pas (encore) sortir sans soutien gorge, mais à la maison c’est « libérée, délivrée ». Mais qui sais un jour, j’oserais sortir sans.

    Par contre, je suis devenu fan des triangles et des brassières… Depuis quelques temps, il est possible d’en trouver des élégants, des féminins (et plus fifille ou mémère)

    Bref, tout ça pour dire Merci pour ce billet =) J’ai passée un super moment.

    • Daisy 17/01/2016 at 17:38 - Reply

      Ahaha, quel enthousiasme 🙂 c’est agréable !
      Tout pareil en ce qui concerne le formatage, un blog sur les poils me trotte dans la tête d’ailleurs.
      Pourquoi n’oses-tu pas sortir sans SG ? Le « problème » du mamelon apparent ?
      J’adore les triangles aussi, les brassières j’en mets plutôt pour la fitness. Mais le triangle… <3
      Oh mais de rien pour le billet, j'y pensais depuis un moment mais il fallait que je trouve par quoi commencer.
      PS : je suis allée faire un tour sur ton blog, il est très très (...) chouette !
      Bisous Angie

  16. penélope 17/01/2016 at 09:37 - Reply

    bonjour, j’ai 54 ans, j’ai arreté le port du soutien gorge depuis une dizaine d’années… le mamelon pointe chez moi, après 2 longs allaitements…et j’ai du mal avec ça….surtout les regards….et la solution est en effet de doubler, plus facile l’hiver que l’été…
    pourquoi je ne le porte plus ? au début ce sont des longs séjours professionnels autremer, sous les tropiques où le port de ce vetement devenait insupportable ; au début je le remettait en revenant, l’hiver, mais très vite je ne l’ai jamais remis…je ne connaissais pas les raisons médicales de ne plus le porter, je ne les oublirais pas 🙂 ; j’envisage de reprendre l’usage, l’été surtout, le dessous de robe, encore faut-il en trouver en coton ou soie…
    ah…aux dernières mesures je chaussais du 95c
    je suis d’accord avec la nage sein nus, quel plaisir ! et pour faire du yoga ou rando, pas besoin d’en mettre !

    • Daisy 17/01/2016 at 17:47 - Reply

      Bonjour Pénélope,
      Oui, il est courant que le mamelon soit continuellement en piloérection après l’allaitement mais il n’y aucune gêne à avoir, c’est beau : vous avez eu la chance d’avoir pu nourrir vos enfants de cette façon. La mamelon est maternel avant d’être sexuel et comme je le signalais dans l’article, ce que les gens en font ensuite dans leurs esprits ne regardent qu’eux.
      J’avoue avoir été agressive, parfois, au début lorsque je recevais des réflexions quant au fait que l’on voyait sur un tee-shirt que je ne portais pas de SG ; je répondais avec des choses du style « Sois heureux, t’auras quelque chose de croustillant à raconter au diner » aha. Bon… Ce n’était pas la meilleure chose à faire peut être, mais ça défoule et puis ce n’est pas bien méchant.
      Par contre, en dehors des couches de vêtements (ou bandeau, brassière de sport) vous pouvez peut être essayer les nippies (ils en font de très jolis, féminins et pas vulgaires et même des couleur chair voir noir) pour dissimuler la forme du mamelon sous le vêtement.
      Hihi, c’est vraiment chouette la nage seins nus : on se sent plus proches de la nature. Pour le yoga et la rando ça aide également à mieux respirer !
      Passez un agréable dimanche,
      A bientôt !

  17. Coralie trendydelight 17/01/2016 at 10:38 - Reply

    Je viens de découvrir ton blog et il me semble que tu as posé pour jolie Meuriss non ? J’aime bcq ton argumentation. Très sympa ton billet,comme tu dis, merci certaines remarques. L’autre fois je portais un triangle princesses tam tam en tulle et j’ai eu le droit, même si c était avec humour, « bah alors je te fais l’effet poupée ». J’ai rétorqué « je risque de te décevoir mais bcq moins que les 5° de ce matin à lille! » Faisant partie de la Team mini boots, ça m’agace encore plus quand on me dit que ca fait trop trop sexy alors que par ex, un 90D « pushupisé » pigeonne juste à côté des yeux de mes congénères masculins !

    • Daisy 17/01/2016 at 18:03 - Reply

      Salut Coralie,

      Bienvenue dans ce cas 🙂 Oui, j’ai en effet posé pour une des collections de Julie Meuriss.
      Je suis contente que l’article te plaise.
      En effet, il faut avoir conscience que l’on se prendra quelques remarques parce que ce n’est pas chose courante (malheureusement).
      Certaines remarques me dérangent plus que d’autres, j’ai parfois l’impression de subir une certaine intimidation et je ne suis franchement pas d’accord avec ça : non, parce que je me sens bien dans mon corps de cette façon mais que celle-ci ne fait pas partie de tes normes, de tes goûts ou/et de tes habitudes ne te donne pas tous les droits. Je ne t’ai pas fait de réflexion sur la couleur criarde de ta chemise pour aller bosser (qui m’a pourtant donné envie de vomir mon petit déjeuner), moi. Bon.

      C’est juste le rapport que certaines personnes ont avec le téton, c-a-d ce n’est pas choquant et ça n’a pas à être censuré tant que téton il n’y a pas et ce peu importe le tas de chair qu’il y a autour… en oubliant que c’est une des premières choses qu’ils ont vu et apprivoisé après avoir été mis au monde.

      Ah ces 5 degrés lillois… Ne m’en parle pas ! C’est dimanche : je reste sous la couette au chaud et personne ne m’en sortira !

      A bientôt 🙂

  18. Auréline 17/01/2016 at 11:20 - Reply

    Super article, ça fait plus d’un an que je ne porte plus de soutien gorge et c’est le bonheur. Mes seins n’ont jamais été aussi beau ! Et comme tu le dit le plus dur c’est le regard des femmes, c’est souvent elles qui me font des remarque. En tout cas ton article est très complet.
    Bonne journée à toi.

    • Daisy 17/01/2016 at 18:07 - Reply

      Salut Auréline !
      Je suis contente que mon article te plaise et par la même occasion que tes seins se portent bien, aha.
      Il ne faut pas leur en vouloir, elles sont au premier rang des diktats et subissent une jolie pression sociale sur ce « qu’est ce que tu devrais et ne pas faire pour être une femme acceptable ». Et encore, on ne parle ici pas de poils et de maquillage !
      A bientôt 🙂

  19. Le blog d'une gauchère 17/01/2016 at 14:51 - Reply

    Coucou !

    J’ai beaucoup aimé ton article, je porte moins de soutien gorge, j’en porte toujours un peu, mais plus (ou presque) avec du rembourrage, du sans rembourrage et si je trouve sans armature aussi.. C’est tellement plus agréable.. Par contre ma maman ne « peut pas » se permettre de le faire, après avoir eu 4 enfants, elle fait un bonnet F, et elle a en plus elle a des hernies donc c’est mort.

    Haha, bisous 🙂

    • Daisy 17/01/2016 at 18:42 - Reply

      Coucou la gauchère ! (je le suis aussi, ça m’a fait sourire 🙂 )
      Oui, je ne dis certainement pas qu’il ne faut plus en porter du tout mais plutôt de faire comme bon nous semble et que si l’on en porte > ça doit par choix, parce que l’on se sent mieux de cette façon et non pas parce que c’est un diktat ou parce que « on en a toujours mis, je ne vois donc pas pourquoi je n’en porterai pas ».
      Le principal étant avant tout d’être bien dans son corps et dans sa tête, n’est-ce-pas ?
      Bisous !

  20. feechoco 17/01/2016 at 17:20 - Reply

    Coucou
    J’ai adoré ton article il fiat partit de ma balade de blog en blog de cette semaine
    http://maman-choco.blog4ever.com/de-blog-en-blog-semaine-2
    BOnne journée biz

    • Daisy 17/01/2016 at 18:44 - Reply

      Coucou Maman Choco’ 🙂
      Je suis contente que mon article te plaise et qu’il fasse partie de ta sélection de la semaine : trop chouette !
      Bonne fin de dimanche à toi,
      Bisous

  21. Renée 18/01/2016 at 16:26 - Reply

    je n’en porte plus depuis 2005 j’ai aujourd’hui 61 ans (62 en juin) mes seins sont pareil qu’avant et moi j’ai rien qui tirailles mes épaules mon dos ma nuque! Je me sens bien comem ça et ceux a qui ça plait pas tans pis. Oui extrème bonheur de se baigner les seins nus en plus si il y a du vent pas froid en tous cas moins que de rester le haut mouillé! Bravo

  22. Teenage-Zombie 25/01/2016 at 16:06 - Reply

    J’a-dore ta manière d’écrire. Après, question seins, le frottement de ma poitrine contre le tissu m’exaspère, mais j’envisage les nippies pour l’été prochain (marre de reléguer les dos-nu au placard) ! Mais sinon, je raffole des jolis triangles (les Monoprix sont merveilleux du point de vue confort, d’ailleurs).

    • Daisy 25/01/2016 at 16:33 - Reply

      Oh merci, j’y ai mis toutes mes tripes.
      Même avec des tissus tout doux ? J’adore les nippies, ils en font de très jolis en dentelle ou avec des formes un peu rigolotes et ils commencent à ne plus être exclusivement pensé pour les sex-shops grâce au retour du rétro ces dernières années.
      Tout pareil pour les triangles mais je ne connais pas ceux de chez Monoprix : à tester !

  23. Yves 27/02/2016 at 04:00 - Reply

    Bravo les filles pour votre sage décision. Ma femme n’en porte plus depuis 9 ans, suite à deux opérations de kystes douteux. Je me suis alors penché sur la question. J’en ai fait un diaporama et vous y trouverez les dernières études médicales sur les risques à porter un soutien gorge (la dernière a été publiée en février 2015). Avec un 105 D/E, elle n’a plus aucun problème de douleurs ni tiraillements, et des seins plus fermes.
    Diaporama ici: http://fr.slideshare.net/Yves971/le-danger-du-soutien-gorge-52
    Vous y trouverez également une réflexion sur l’hypersexualisation des seins dans notre société, qui empêche les femmes de vivre comme bon leur semble, leur corps ne leur appartenant plus…
    Je crois que plus vous serez nombreuses à vous libérer pour votre santé, plus ce sera facile car la norme s’inversera (comme dans les années 80, les seins nus sur les plages étaient chose complètement normale !)
    Décidez ce que vous voulez pour vous, ne laissez pas la pression sociale le faire à votre place, votre corps est le votre, et votre santé aussi !
    Bonne lecture

  24. léa 03/03/2016 at 10:35 - Reply

    (.)(.)

  25. lolo 30/04/2016 at 20:53 - Reply

    Moi j’ai 15 ans pour un 85B je pourrait ne pas en porter vous pensez ?
    Puis il y a des haut moulants mais qui ne « montre » pas les tétons sa le fait donc sans soutif ?
    J’ai adorer l’article et je suis pour ne pas en porter c’est la société qui impose tout sa ^^

    • Daisy 02/05/2016 at 18:27 - Reply

      Hello Lolo,
      Bien sûr que tu pourrais décider de ne pas en porter. Pourquoi ne pourrais tu pas ?
      J’ai conscience qu’à ton age le regard des autres peut être difficile à assumer mais si c’est de cette façon que tu te sens le mieux, que tu penses que c’est bien pour toi, alors : fonce !
      Par contre, si le fait que l’on voit se dessiner tes mamelons à travers tes vêtements te met mal à l’aise, tu peux toujours porter un bandeau, une petite brassière ou des nippies (cache tétons).
      Je suis contente que l’article te plaise,
      A bientôt 🙂

  26. Asthenia 04/05/2016 at 18:12 - Reply

    Il est trop cool cet article ! Perso, je porte plus de soutien gorge à la maison… Au départ c’était pas souvent et puis après ma grossesse, j’ai maigris vraiment beaucoup et mes seins aussi. Du coup je remplissais plus bien le 90B mais la taille en dessous c’était trop petit. Bref, je me suis retrouvée à porter du push up que je dois bien ajuster pour que ça fasse pas con et c’est serré et c’est pas agréable. Et moins je mettais souvent mes soutien gorges, moins je supportais d’en porter. En fait, maintenant c’est carrément le supplice de le mettre (je précise, il est à la bonne taille, pas trop petit ou trop serré) parce que je perds l’habitude et j’apprécie de ne pas avoir cette poitrine et ce dos comprimé toute la journée. Du coup, aujourd’hui j’en porte mais juste pour sortir parce que cette pression sociale, elle me fait abdiquer. Si y’avait pas cette histoire de téton ce serait vachement mieux quand même. Bref, merci pour ton article qui est très complet et super intéressant ! FREE THE NIPPLES 😀

  27. Shupa Kartel 04/05/2016 at 18:42 - Reply

    J’ai adoré cet article comme le précédent sur les vêtements et la pollution. J’ai une amie qui a arrêté aussi. Moi à la maison je ne les supporte plus mais à l’extérieur j’ai un peu de mal. Il va falloir que je tente plusieurs fois pour m’habituer. Bisous

  28. Melody 05/05/2016 at 14:31 - Reply

    Oh j’ai beaucoup aimé ton article et je partage ton point de vue sur l’ensemble des points que tu as évoqués dedans 🙂 Ça me gonfle toutes ces choses imposées aux femmes qu’on a tellement intégré que ça paraît normal et on les fait sans réfléchir.
    Depuis deux mois, j’ai décidé de ne plus porter de soutien-gorge à baleines. J’en avais marre de ces soutifs qui me compressent le thorax et les baleines qui rentrent dans les côtes 😀
    Du coup, j’ai acheté des soutiens-gorges triangles en tissu et sans baleines et depuis, c’est un peu comme si je ne portais plus de soutifs. J’ai cherché un modèle où on ne voyait pas les tétons car ça me gêne quand même. Franchement, c’est trop bien, je suis ainsi toujours super à l’aise et plus comprimée dans ces soutiens-gorges. Ça me fait aussi des seins beaucoup plus petits qu’avant mais ça ne me dérange pas du tout 🙂
    C’est une révolution et j’encourage toutes les filles à enlever leurs soutifs et/ou à en choisir des sans baleines et sans rembourrage 😀
    Merci pour cet article et à bientôt 🙂

  29. niala47 22/05/2016 at 19:29 - Reply

    Combien de temps faudra-t-il encore et toujours démontrer aux femmes les méfaits du soutien-gorge ? Lorsque l’on voit ces exhibitionnistes qui à la tv présente leurs bretelles sans vergogne. Que dire de Marie Le pen qui doit emballer et soutenir ces seins ? Que penser de « Island » cette émission ou, bien que seul sur une ile, les femmes portent force « sousstif »…..Et, on pourrait écrire un livre sur les complexes, frustrations et blocages de ces dames, Qui a dit que les femmes avainet un petit cerveau…

  30. Liberté 06/07/2016 at 00:50 - Reply

    Salut!

    Merci beaucoup pour ton partage d’expérience et la déculpabilisation des tétons libres! Ça n’a l’air de rien comme ça, mais il faut un certain travail sur soi (je suis un homme donc pas concerné directement) afin de se libérer (délivrée…) de cette norme sociale totalement infondée, inculquée depuis trop longtemps… mais il y a je pense beaucoup d’espoir! On en parle de plus en plus sur internet (et dans la vraie vie aussi du coup) et l’idée fait son chemin tout doucement. Il faut dire que c’est une petite révolution puisque cela revient à reconsidérer tout un paradigme autour des seins (leur fragilité supposée, la sexualisation, les critères esthétiques, etc…). Comme tu l’as remarqué au travers des nombreux commentaires (j’ai tout lu, ça prend un certain temps lol), ce sont surtout les femmes qui ont un regard réprobateur sur les seins libres… en tout cas c’est l’idée que je m’en fais aussi : le pire ennemi de la femme aujourd’hui, c’est peut-être la femme elle-même!

    Pour ce qui est du lien soutien-gorge -> cancer, on est loin d’être au stade des suppositions, une étude menée en 2015 à Nairobi vient une fois de plus étayer cette « hypothèse » qui n’en est plus une depuis longtemps… mais encore faudrait-il qu’on accepte de voir le problème sérieusement :-/ Quand on y réfléchit deux minutes, comment peut-on aujourd’hui encore s’étonner qu’enfermer les seins, les comprimer et les chauffer soit être une mauvaise chose? O_o Notre système actuel prive les individus de tout sens critique et d’esprit d’analyse, et cela vaut hélas pour bien d’autres sujets….

    J’ai bien aimé ta phrase : « Je pense de mon côté qu’un soutien gorge push up/ampli forme est plus facilement vulgaire ou aguicheur qu’une poitrine et des mamelons libres. » et je suis tout à fait d’accord avec toi! Se sont les soutien-gorges qui sont trop souvent horribles et donnent un aspect trafiqué…

    J’ai remarqué que tu avais repris des micro-morceaux de mon site http://www.freetheboobies.fr... relax, je ne mords pas! 😉 Je le prends plutôt bien en fait, ça me flatte puisque effectivement ça veut dire que tu as trouvé mon blog intéressant! Je parlerai au passage aussi de ton article qui j’espère inspirera beaucoup de femmes!

    @+
    Le créateur de http://www.freetheboobies.fr

  31. dominique 08/07/2016 at 16:04 - Reply

    ;

  32. MonJoliNom 06/08/2016 at 11:08 - Reply

    Je suis d’accord ! après avoir lu quelques articles sur le sujet et parce que j’en avais marre de perdre mon temps et le fric que je n’ai pas à courir après des soutifs à ma taille (90A, on n’en (re?)trouve que récemment, dans les 90’s et 00’s on pouvait toujours courir) pour finalement me rabattre sur des hauts de bikini, les fameux 90A n’étant pour la plupart du temps soit pas assez couvrant soit rembourrés ce que je déteste, j’ai peu à peu laissé tomber cet encombrant et inconfortable (parce qu’en plus ça gratte, ça serre, les bretelles glissent, bref c’est nul) accessoire et ça simplifie fabuleusement la vie ! en plus esthétiquement très peu me convenaient et les seuls qui ne ressemblent aps à, une paire de coquilles st jaques en mousse bardées de dentelle et noeuds noeuds et vendus à de prix abordables étaient quand meme assez rarement pile à ma taille, bref. je confirme que les seins ne tombent pas plus (déjà ils ne tombaient pas) et semblent meme avoir remonté d’un cm environ, pourtant j’avoisine le 90B ces temps ci.
    Par contre un détail me gêne, les mamelons, ce qui m’oblige à ressortir le soutif bikini sous les t shirts, pour la couture qui passe pile dessus et le froncé du tissu qui floute le tout. Sur une jeune ça n’a rien de choquant mais j’ai passé la quarantaine et dans ce cas je trouve que c’est un peu indécent dans le sens de ridicule, donc il va falloir que je trouve des autocollants pour ça. Sinon, à à part dans certains cas (dancefloor ou running, et encore) je ne compte remettre de sg que quand ça commencera visiblement à descendre et que ça fera trop moche avec la tronche que j’aurai si j’ai la malchance de vivre jusque là :p

  33. Jennifer 19/08/2016 at 19:15 - Reply

    J’ai consulté cet article pour me conforter dans mon choix d’arrêter le port du soutien gorge. Choix qui j’exerce depuis environ 1 mois !!
    Faisant un 90B il est inutile de porter un soutie gorge si nous n’avons rien n’à mettre dedans ^^
    Et concernant les tétons s’ils se voient je mets des cache tétons !!!!

  34. Ethel 23/08/2016 at 00:31 - Reply

    Coucou, j’ai trouvé ton article très intéressant cependant je continue de penser que si un soutien-gorge fait mal et représente une « quasi » torture comme dit dans ton article c’est plutôt qu’il y a un problème quant au choix du soutien-gorge. Beaucoup de femmes ne prennent pas la bonne taille de bonnet ou bien achètent des modèles inadéquats par rapport à la forme de leurs siens !

    Je pense que de même, pour les personnes ayant des poitrines vraiment très imposantes, il est difficile d’arrêter de porter des soutien-gorges quand on sait que beaucoup d’entre elles ont des problèmes de dos assez conséquent, le port d’un soutif aide souvent à soutenir tout ce poids…

    Enfin, je pense aussi que le soutien-gorge dit « corbeille » est une bonne alternative pour les personnes cherchant un entre-deux car le tissu plus fin et parfois aéré permet aux seins de mieux respirer etc…

    Pour ma part je porte la plupart du temps un soutien-gorge, même chez moi si je ne suis pas en vêtements dit « détente ». Mes soutiens ne me dérangent pas et ne me font pas mal, mais j’aime des fois les enlever quand je porte des chemises larges. Cependant je n’aime pas trop ne pas en porter car certains vêtements sont irritants ou également, durant l’été surtout, il m’arrive de transpirer en dessous des seins et c’est très désagréable (je fais un 85D).

    Après il est vrai que tout est une question de choix et de goûts, certaines personnes aiment beaucoup la lingerie. Je suis d’accord pour dire qu’il n’est pas normal que les tétons féminins soient censurés contrairement à ceux des hommes. Cependant, j’ai remarqué qu’à part sur la plage même ou quand ils font du sport et qu’ils ont chauds, les hommes se voient aussi reprochés d’être torse nus même s’il fait bon (magasins près de la plage par ex). Certes nous avons moins de libertés dans ce domaine mais les hommes se voient aussi parfois avoir des reproches à ce niveau et ça fait plaisir de voir que l’écart n’est pas toujours aussi grand que ce que l’on imagine.

  35. xNawel 11/10/2016 at 21:57 - Reply

    Salut,
    Article vachement bien ficelé, et qui m’a confortée dans l’idée que le soutien-gorge ne restera jamais plus qu’un accessoire pour séduire son partenaire, ou pour se faire belle.
    Oscillant personnellement entre le 90C et le 90D, il est toujours difficile pour moi de trouver un soutien-gorge adapté à ma poitrine. Les bretelles qui glissent, l’armature qui rentre dans le dos, ou sur les côtés du sein, une vraie torture ! Je ne saisis pas trop comment les femmes peuvent s’infliger pareille souffrance. (Ok, faut souffrir pour être belle, mais y’a des limites !!)
    Je ne suis pas allée jusque retirer me balader les nibards complètement libres, par peur du regard des autres (je m’en fous complètement de la société et de ce complexe social sur nos petites mamelles) mais surtout pour une question de confort. Certains tissus ne sont pas agréables sur la poitrine à nu, et puis comme je dois courir à droite à gauche toute la journée, ça rebondit et ça fait assez mal.
    Donc solution alternative, mais pas moins efficace : la brassière de sport. Maintien et confort assuré. Depuis que je la mets, je respire littéralement ! Une véritable libération.
    Et en plus mine de rien, un soutif c’est beaucoup de fric claqué pour se faire mal. Comme quoi les femmes sont peut-être masochistes, finalement.
    Bref, je tenais à te remercier car c’est ton article qui m’a définitivement décidée à franchir ce pas. Merci beaucoup.

    Cordialement,
    Une décomplexée du téton.

    • Lu 20/12/2016 at 00:54 - Reply

      CE genre d’inconfort (bretelles qui tombent, armatures qui rentrent dans le sein..) sont dus au fait que tu ne portes pas la bonne taille. Exit etam et tous les autres magasins proposant des soutifs à 20€, mal coupés et inadaptés pour les fortes poitrines.. Il faut chercher parmi les modèles plus haut de gamme, qui offrent une grande variété de tailles. On les trouve souvent en promo à -50% voire plus sur certain sites, ce qui fait un SG haut de gamme à 30-40€ cela vaut vraiment le coup.
      Je t’assure qu’un SG bien adapté est aussi confortable qu’une brassière de sport, le maintien en moins selon les modèles.

  36. Myriam 14/10/2016 at 18:18 - Reply

    Bravo ! article très sympa, et très juste !
    J’aurai 60 ans dans quelques mois, j’ai mis un soutien gorge de 12 ans à 12 ans et demi, en 1970 et puis ce fut tout ! malgré mes 3 grossesses, allaitement (avec un haut de bikini quand il fallait éviter les fuites) etc. et le regard des autres !
    Je vous conseille sincèrement de ne jamais en mettre !

    • Myriam 14/10/2016 at 18:22 - Reply

      je ne connais pas ma taille, 95 peut-être ? mais les ABCDE n’existaient pas à mon époque !!!
      mes seins sont impeccables, aussi bas que mes copines et j’ai des épaules très jolies, car sans traces… 🙂

  37. annie 20/11/2016 at 08:06 - Reply

    salut
    je voudrais bien faire comme vous mais a mon age je crois que cela peu devenir difficile avec un 115C et les seins qui dégringole sur mon ventre à 67 ans je crois qu’il ne tiendront jamais plus droit!!! sans soutien-gorge je ne vois pas comment les remonter ou les tenir et la dessus je pense pas que vous avez la solution!!!

  38. annie 20/11/2016 at 08:10 - Reply

    annie
    par contre j’ai oublié de vous dire sais en bas que je porte plus rien et je me sent bien comme cela!! de plus plus de règle pour moi c’est bien comme cela

  39. Lu 20/12/2016 at 00:46 - Reply

    Oups, désolée mais ce que vous dites n’est pas valable quand on a une forte poitrine, impossible de se balader sans SG (85E pour ma part).
    Cela fait mal, rien que lorsque je descends/monte les escaliers sans soutif à la maison, je dois me les tenir avec les mains pour éviter les chocs douloureux. Même lorsque je marche un peu vite c’est très désagréable, alors je n’imagine même pas celles qui ont une poitrine plus grosse….
    De plus, pendant certaines parties du cycle hormonal, mes seins sont très douloureux, et le port du SG est un véritable soulagement dans ces moments là.
    Et puis franchement, c’est bien plus beau d’avoir un soutif dans certaines tenues, plutôt que d’avoir des seins tout raplaplas qui se baladent…
    Sur la plage, 100% d’accord pour enlever le haut, je dirai même plus vive le naturisme 😉 niveau confort, ya pas mieux !

  40. Justine 06/01/2017 at 14:28 - Reply

    Pour ma part je ne porte plus de soutif depuis que j’ai 16 ans. j’en ai aujourd’hui 26 et je suis certaine d’une chose c’est que je n’en porterai plus jamais.
    Ma poitrine se porte très bien et elle ne tombe pas du tout. Je fais du 85C et je n’ai nullement besoin de soutien gorge.
    Pour ce qui est de la vision des autres, pour mois mieux que la brassière qui compresse pas mal la poitrine, je porte des cache tétons quand le tissus est trop fin. Et comme je porte des piercings aux tétons celà me permet de les cacher.
    Voilà mon expérience et je souhaite à toute les femme d’essayer et d’arrêter de faire comme tout le monde…

  41. micka 07/01/2017 at 21:31 - Reply

    coucou les filles !!!

    je supporte plus les soutifs !!!!! sa me démange, je me sent pas bien….
    seulement voilà l’été, c’est assez dérangeant ….. d’autant plus que j’habite à montpellier et je fais un 95C ! donc comment je pourrai faire ??? j’adore porter des débardeur, des col V en plus? et sous une chemise blanche ? car je travaille en chemise blanche…..

    dois je m’en battre les couilles de travailler en soutif avec une chemise?,
    merci….
    besoin d’aides et astuces !!

  42. Edith 26/01/2017 at 11:15 - Reply

    Wah super article !! merci à toutes et tous pour vos témoignages, cela donne sérieusement à réfléchir ….-)

    Comme beaucoup c’est l’occasion de découvrir aussi ce blog , je file m’y inscrire …Alors à très vite

  43. Justine 27/01/2017 at 15:10 - Reply

    Super billet.
    Je ne porte plus de soutif non plus depuis que j’ai 15 ans et demi. J’en ai aujourd’hui 25 et pour moi c’est un bonheur de ne plus en porter.
    Je fais l’equivalent de 85C même si je n’en suis pas sure mais ca ne me gene pas de ne pas en porter , même pour faire du sport.
    Pour ce qui est des tétons qui pointent, ma solution c’est les caches tétons en silicone qui vont très bien en été sous les haut un peut serrés, surtout que j’ai des piercings aux tétons.
    Voilà pour mes conseils… restez libre vous serrez bien mieux dans votre peau… Et après passez à l’étape ‘No panty »

  44. paixtre 07/02/2017 at 15:46 - Reply

    top, pareil pour moi, depuis un an beaucoup de mal a porter un soutien gorge , je sors maintenant sans et sans culotte aussi

    vive la liberte

  45. Nina 24/06/2017 at 15:35 - Reply

    Salut à toutes!
    J’ai une petite question par rapport à l’arrêt du soutien gorge. J’aimerai arrêter, j’ai déjà essayer mais si je ne porte rien en dessous de mes pulls/t-shirts, ca frotte puis ça finit par « brûler » mes tétons à force que le tissus frotte… avez vous des astuces pour éviter ça? j’ai remplacer le soutien gorge par des brassière de sport, c’est très confortable mais c’est quand même mieux de ne rien avoir du tout…

  46. Canelle 10/10/2017 at 19:00 - Reply

    Bonjour !
    Tous les articles que je lis me poussent de plus en plus à arrêter le soutif, mais mon souci c’est mes 90E à 15 ans… Je porte des soutiens-gorges depuis mes 10 ans je crois ? Et mon souci c’est que j’ai l’impression, enfin même pas, c’est le cas, qu’ils tombent ! Et quand tu dis « vous ne retrouverez pas la poitrine de votre adolescence »… je suis en plein dedans et je complexe énormément dessus 🙁 Mais bon, on garde la pêche et on va essayer d’essayer (aha)
    Si quelqu’un a des bons magasins pour des « bandeaux » n’hésitez pas, merci d’avance

Leave A Comment